Warning: array_merge(): Argument #1 is not an array in /home/chirurgizz/www/extensions/fonctions/extension.php on line 44

Warning: ksort() expects parameter 1 to be array, null given in /home/chirurgizz/www/extensions/fonctions/extension.php on line 48

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/chirurgizz/www/extensions/fonctions/extension.php on line 49
Liposuccion à Montpellier par le Dr Giovannini
Chirurgie esthétique millénaire
docteur uberto giovannini chirurgien plasticien

Liposuccion et remodelage de la silhouette

Généralités sur la lipoaspiration

Liposuccion avant / après Dr Giovannini Montpellier
Liposuccion avant / après Dr Giovannini Montpellier

La liposculpture (liposuccion ou encore lipoaspiration) est une intervention chirurgicale destinée à éliminer les dépôts localisés de l'excès de graisse.

 

La liposuccion peut être réalisée sur les hanches et les fesses, la face intérieure et extérieure des cuisses, l’intérieur des genoux, les jambes et les chevilles, le ventre, les bras et le cou.

 

Il est possible de traiter les différentes parties du corps en même temps au cours de la même intervention ou après un délai raisonnable entre une session et l'autre.

 

La liposuccion est une intervention particulièrement adaptée pour les personnes de poids relativement normal mais dont les dépôts isolés de graisse (adiposité localisée) causent des disproportions entre certaines zones du corps.

 

Ces dépôts de graisse peuvent être dus à des facteurs héréditaires ou constitutionnels et ne peuvent diminuer ni avec un régime ni avec de l’exercice. La liposuccion est souvent la seule façon de les éliminer.

 

Cette intervention peut être effectuée à n'importe quel âge mais les meilleurs résultats sont obtenus si la peau a encore assez d'élasticité pour se remodeler après l'élimination des graisses.

 

La liposuccion ne doit pas être considérée comme une méthode pour perdre du poids ou comme un traitement spécifique de la cellulite (irrégularité de la surface de la peau, la peau d’orange). Ces types de problèmes seront pris en compte par d'autres types de traitements.

 

Lipoaspiration avant / après
Lipoaspiration avant / après

La liposuccion aussi connue sous le nom de lipoaspiration, liposculpture ou microliposculpture est, à l’heure actuelle, l’intervention la plus pratiquée en chirurgie esthétique. Elle se pratique depuis 25 ans et sa technique s’est beaucoup améliorée au fil des années.

Tout patient ou patiente qui présente des bourrelets apparents peut en théorie être traité grâce à cette méthode. Le tissu graisseux aussi appelé tissu adipeux, est en fait la couche la plus profonde de la peau, l'hypoderme. L'hypoderme est constitué de millions de cellules graisseuses appelées : adipocytes. Ces adipocytes sont regroupés par petites vésicules appelées lobules graisseux. Le lobule graisseux est ce qui est visible à l'œil nu lors de l'aspiration traditionnelle, sous forme de petites sphères gélatineuses et jaunâtres. À travers l'hypoderme passent les capillaires sanguins et lymphatiques, les fibres nerveuses et fibres verticales qui retiennent la peau (septa). La cellulite est un phénomène qui se produit au niveau de l'hypoderme. Il s'agit d'un engorgement tissulaire dû principalement à l'hypertrophie (grosseur excessive) des lobules graisseux qui compriment les septas, les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Cette compression occasionne une mauvaise circulation et échange cellulaire, qui engendrent cet aspect de capitons (peau d'orange) au niveau de l'épiderme.

Les indications de la liposuccion

 

Chez la femme, les lipodystrophies (amas graisseux) sont surtout localisées au niveau de la partie inférieure du corps : cuisses, genoux, hanches. Tandis que les hommes bénéficieront de la liposuccion en raison d’une lipodystrophie au niveau de l’abdomen, des flancs et du dos.

 

Outre ces zones, le visage, les bras, les seins et certaines zones dans le dos et les fesses peuvent également faire l’objet d’une liposuccion.

 

Les progrès récents ont permis de réaliser des aspirations de plus en plus superficielles et d'étendre les zones d'action a pratiquement toutes les parties du corps. En pratique, selon les habitudes du chirurgien plasticien qualifié en chirurgie esthétique, toutes les régions du corps peuvent être lipoaspirées ou liposucées.

 

Les meilleures candidates pour la liposuccion sont des personnes dont le poids est relativement normal et qui possèdent un excédent de graisse localisé dans une partie spécifique du corps. Une peau ferme et élastique permettra d’obtenir de meilleurs résultats de rajeunissement du corps à la suite d’une liposuccion.

Les bénéfices de la liposuccion

 

La liposuccion n'est pas une alternative à une cure d'amaigrissement, elle vise à remodeler la silhouette et raffiner les formes. La variation de poids constatée après l’intervention est d’ailleurs souvent minime voire nulle. Quand existe ou persiste une réelle tonicité cutanée et musculaire, la liposuccion suffit, mais elle ne se substitue ni a un régime alimentaire ni a l'exercice physique. Elle n'est pas non plus une solution pour la cellulite mais permet tout de même d'apporter une certaine amélioration. Notamment en raison de la diminution du nombre de lobules graisseux, ce qui occasionne un désengorgement de l'hypoderme.

La technique de l’intervention de liposuccion

 

La liposuccion consiste à extraire les dépôts graisseux par aspiration à l'aide d'une canule insérée dans l'hypoderme (couche de cellules graisseuses sous la peau). Pour insérer cette canule, une incision de quelques millimètres est faite en des endroits stratégiques. Ces incisions sont toujours parallèles aux plis naturels, généralement cachées dans les plis de la peau. Le nombre d'incisions linéaires ou de galeries (trous ronds minuscules) creusées sous la peau est déterminé par un certain nombre de facteurs à commencer par la taille et l'emplacement de la zone à traiter et la technique utilisée par le chirurgien. En général, s'il y a peu d'incisions (entre 2 et 6) pratiquées, les incisions ont tendance à être un peu plus large (plus de 5 mm de long), et  elles sont fermées par des points de suture. En revanche, les chirurgiens qui utilisent des micro-canules à petit diamètre effectuent généralement plusieurs galeries d'écoulement (4 à 12 ou plus) sur une zone minuscule. Les incisons sont alors très petites (moins de 3 mm de diamètre) et aucun point de suture n'est nécessaire. La graisse est aspirée par la canule, puis elle passe dans un tube en plastique souple long qui est relié à une pompe aspirante. La liposuccion est une technique employée seule ou combinée à des procédures telles la réduction mammaire, le redrapage mammaire, l’abdominoplastie ou le redrapage des cuisses, afin d’améliorer la forme et les contours du corps.

Les différents méthodes de liposuccion

 

La liposuccion peut être réalisée en utilisant deux méthodes :

 

  1. La liposuccion invasive (ou liposuccion tumescente).
  2. La liposuccion non-invasive (en utilisant des machines de remodelage du corps externes).

 

La liposuccion invasive est la liposuccion traditionnelle. Connue comme la «liposuccion tumescente», elle est pratiquée par la plupart des chirurgiens. Cette procédure chirurgicale peut être faite sous anesthésie générale ou anesthésie locale. Le type d’anesthésie est déterminé en fonction de l’état de santé générale du patient et de la zone à traiter. Les grandes zones ciblées entameront probablement une anesthésie générale. Cette procédure consiste à injecter des fluides dans la couche de cellules de graisse sous la peau en utilisant une petite incision ne mesurant plus que 2-4 mm. Le fluide injecté contient un anesthésique local ainsi que des médicaments qui aident à contracter les vaisseaux sanguins afin de limiter les saignements.

 

La graisse du corps par ailleurs solide devient liquide et est ensuite retiré ou “aspiré” à l’aide des canules creuses. Certaines techniques utilisent une canule spécialisée pour récupérer dans un contenant stérile les cellules adipeuses supérieures afin de les réinjecter si besoin dans le corps dans le cadre d’un liposculpture (visage, fesses ou seins…).

 

La liposuccion non invasive implique l’emploi de machines externes qui utilisent de la chaleur (par exemple Thermage), du froid (cryothérapie) (par exemple Cool Sculpting, Zeltiq), ou de l’échographie (par exemple LipoSonix, UltraShape) appliqués à la surface externe de la peau dans une tentative de dissoudre et de réduire la graisse.

 

D’autres techniques non traditionnelles utilisent des canules qui produisent de la chaleur, des vibrations ou des ondes ultrasonores respectivement pour aider à décomposer les tissus adipeux et de rendre la procédure de liposuccion potentiellement plus facile pour le chirurgien. C’est le cas de la liposuccion assistée par laser (Smart Lipo, Cool Lipo), de la liposuccion assistée par ultrasons (UAL), de la liposuccion assistée par échographie (VASER liposelection) ou de la liposuccion motorisée (PAL).

L’intervention

 

Elle dure de 15 minutes à deux heures. Sa durée dépend de la taille du patient, du nombre de zones à traiter et du type d'anesthésie utilisé. L'anesthésie locale prend un certain temps  et il faut généralement plus de temps pour une liposuccion sous anesthésie locale que pour une liposuccion sous anesthésie générale. La liposuccion tumescente sous anesthésie locale est la technique de liposuccion la plus sûre. Elle utilise des canules très petites ou micro-canules d’un diamètre extérieur égal à 2,8 mm qui permettent une approche plus délicate et plus douce que les grandes canules. L’intervention n’est, en général, pas ressentie comme étant douloureuse ; la sensation est proche de grosses courbatures ou de « bleus ». Un traitement antalgique est prescrit pour pallier ces éventuels inconvénients.

Après l’intervention

 

Les incisions ou galeries cicatrisent en une ou deux semaines, et guérissent complètement sans croûtes en 2 à 4 semaines. Il faut compter 3 à 12 mois pour que les incisions soient de moins en moins visibles.

Les suites opératoires

 

Elles sont habituellement simples, mais fonction de la quantité de graisse aspirée. La période postopératoire est caractérisée par un œdème qui sera à son maximum au dixième jour. Le résultat définitif apparaît toutefois au bout d’une semaine. Le port obligatoire d’un panty va aider l’œdème à se résorber et va aussi permettre à la peau de se rétracter au mieux. Les ecchymoses (bleus) sont également fréquentes au début. A noter : le pouvoir de contraction de la peau après une liposuccion est variable d'une personne à l'autre, c'est la raison pour laquelle le chirurgien doit parfois limiter la quantité de tissus graisseux extraite pour éviter un surplus de peau important. Il est par contre normal d'avoir un petit surplus après l'intervention, la peau reprendra sa place à l'aide du port du vêtement compressif pour une période de deux semaines et un régime de massage post liposuccion. Il convient d'envisager une convalescence et un arrêt de travail d'une durée de 4 à 10 jours.

Risques et complications d’une liposuccion

 

Les risques et les complications sont peu courants si vous suivez un traitement approprié bien établi. La liposuccion est une procédure fiable et sécuritaire Par ailleurs, dans le cas d’une légère imperfection, une retouche est possible.